Un "loup du Clunisois" tué par balle en Saône-et-Loire

·2 min de lecture

Le préfet de Saône-et-Loire a annoncé qu’un «loup du Clunisois» avait été abattu à Flagy par un agent de la brigade mobile d'intervention sur les grands prédateurs.

La préfecture de Saône-et-Loire applique son plan loup à la lettre. Après avoir observé un «loup du Clunisois» le mois dernier, elle a annoncé qu’un spécimen avait été abattu vers 23 heures mardi soir sur la commune de Flagy. «Le prédateur a été tué par un agent de la brigade mobile d'intervention sur les grands prédateurs, service de l'Office français de la biodiversité» (OFB), a précisé le préfet dans un communiqué. Le canidé a été tué «dans le cadre d'une opération de tir de défense sur un troupeau d'ovins protégés», a-t-il ajouté.

Plusieurs attaques de troupeaux d’ovins avaient été constatées dans le secteur, notamment à La Vineuse-sur-Frégande, à Flagy, mais aussi à Cortevaix. La préfecture de Saône-et-Loire avait alors indiqué le 17 mai avoir déclenché le plan loup après la détection de cet animal dans le département. Le préfet avait assuré les éleveurs de son soutien et rappelé que la protection des troupeaux «constitu(ait) un préalable obligatoire à la délivrance des autorisations de procéder à des tirs de défense».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ce n’est pas la première fois qu’un loup est abattu dans ce département. D’après le «Parisien», un animal avait été tué en novembre dernier à St-Romain-sous-Gourdon, près de Montceau-les-Mines.


Lire la suite sur Paris Match