Louis-San (Jiken) : les histoires d'horreur au Japon ? "Quand ça pète, c'est quelqu'un qui vrille complètement" (interview)

Tous les amateurs de la culture Japonaise le connaissent, Louis-San est l'un des YouTubeurs les plus suivis sur la plateforme. A travers ses différentes chaînes (@Louis-San / @Louis), il partage son expérience du Japon et de sa vie de franco-japonais, mais il profite également de ses vidéos pour faire le point sur certaines idées reçues sur ce pays qui fascine tant en France et dévoiler un envers du décor passionnant que l'on ne soupçonne pas toujours sur certains thèmes (la scolarité, la nourriture, la musique) et la population locale.

Louis-San, de vidéos d'horreur sur YouTube à Jiken sur Audible

Et parmi ses nombreux concepts, il y en a un qui fascine tout particulièrement les abonnés : ses vidéos d'horreur. Récemment, Louis-San s'est en effet spécialisé dans le récit de certaines des histoires les plus intenses, surprenantes et flippantes qui ont pu secouer le Japon ces dernières décennies. Un concept haletant porté à chaque fois par un montage efficace, qui a rapidement tapé dans l'oeil (et les oreilles) de la plateforme Audible.

Résultat ? Comme on peut désormais le découvrir sur le site, Louis-San et Audible se sont associés afin de donner vie à Jiken (mot japonais que l'on pourrait traduire par "incident", "fait divers"), une série audio horrifique composée de 10 épisodes de 25 minutes en moyenne dans laquelle le créateur - qui se glisse à nouveau dans la peau du conteur, nous fait vivre...

Lire la suite


À lire aussi

Ce jeu télé japonais complètement con avec des escaliers va forcément vous (re)donner le sourire
Grégoire Paturel (Infidèle) : "J'ai une vie complètement opposée à celle de Luigi" (Interview)
Nina et Alex (TikTok) nous racontent le début original de leur histoire (Interview)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles