Louis de Funès : sa petite-fille Julia de Funès trouve qu’il y a eu "trop" de rediffusions de ses films pendant le confinement

Elle avait beau venir en tant que philosophe pour discuter de l’impact du confinement sur le monde du travail et le statut du télétravail dans notre société, elle n’a de nouveau pas pu échapper à la question inévitable. Julia de Funès, petite-fille de l’acteur culte, a été interrogée sur son grand-père. Il faut dire que, durant ce confinement, ses films, à l’image du Gendarme de Saint-Tropez, La grande vadrouille ou L’aile ou la cuisse, n’ont pas cessé de repasser à la télévision. En plus de leur disponibilité "facile" pour les chaînes qui n’ont plus à racheter ces programmes historiques, il faut dire que ces monuments du cinéma français restent une valeur sûre en terme d’audiences à la télévision.

"À un moment, c’est trop !"

Drôles à souhait, ils semblent pouvoir rassembler toutes les générations, et c’est également ainsi que l’explique Julia de Funès. Même si, d’après elle, ces rediffusions ont peut-être été trop nombreuses comme elle l’a dit avec humour. "Il y a eu un grand gagnant pendant le confinement, un grand comeback, c’est votre grand-père. Les films avec Louis de Funès cartonnent depuis deux mois à la télé. C’était la star du confinement. Quelle leçon vous en tirez ?", a questionné Yann Barthès. "Bah trop !", s’est directement exclamé la femme. "Non mais on a adoré. On était très touché dans ma famille, mes parents, mes frères, on était tous très touchés mais à un moment c’est trop ! Je me disais tous les dimanches ‘ah mon dieu encore deux, le lundi encore deux."

"Ça

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Remboursement du Pass Navigo : la plateforme est en ligne, voici comment faire !
Nikola Lozina assume sa prise de poids et répond aux critiques
Déconfinement : Brigitte Macron fait sensation pour sa première sortie depuis deux mois (PHOTOS)
Amanda Sthers révèle être en couple, 12 ans après son divorce de Patrick Bruel
Game of Thrones : Lena Headey (Cersei Lannister) ne ressemble plus à ça (PHOTO)