Louis de Cambridge : Câlins à Kate Middleton, danse et grimaces... le petit prince fait le show pour clore le jubilé !

Ce dimanche 5 juin 2022, Elizabeth II a fait une apparition surprise pour finir en beauté les festivités de son jubilé de platine. Vêtue de vert, la reine a affiché un large sourire en saluant la foule, conquise et soulagée de son retour sur le balcon de Buckingham. Mais la monarque de 96 ans s'est néanmoins fait voler la vedette par l'un de ses arrière petits-enfants. Et cette fois-ci, la princesse Charlotte n'y est pour rien, c'est le prince Louis, dernier du clan Cambridge, qui a assuré le show.

Après avoir lancé des milliers de mèmes lors de la parade Trooping the Colour de jeudi 2 juin, multipliant les grimaces, la star du jubilé, le prince Louis, a refait des siennes, pour clôturer les festivités. Le petit garçon de 4 ans a séduit l'ensemble des Britanniques, et bien entendu sa mère, qui était aux premières loges. Kate Middleton, ravissante dans une robe rose Stella Mc Cartney, n'a pu retenir quelques fous rires devant son fils. Quand il n'était pas en train de grimacer, ce dernier a offert au public un petit moment de danse craquant sur son siège.

Danse endiablée, grimaces et câlins

Le frère de George et Charlotte, hyper actif, a aussi été surpris en train de faire d'énormes câlins à sa mère, de quoi faire fondre tous le peuple anglais. Sur Twitter, Louis est clairement devenu la nouvelle star, et les internautes sont nombreux à avoir mentionné à quel point...

Lire la suite


À lire aussi

Le prince Louis, vraie star du jubilé : Elizabeth II éclipsée par les grimaces du fils de William et Kate !
Charlotte de Cambridge : Facétieuse, elle recommence ses grimaces sur le balcon !
Charlotte de Cambridge sur les pas de sa maman Kate Middleton, la princesse modèle fait le show !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles