Louis de Cambridge boudeur sur le balcon : Kate Middleton recadre le prince turbulent !

Il est sans conteste celui qui a volé la vedette à la monarque ! Le prince Louis, âgé de 4 ans, semblait peu apprécier de devoir rester au balcon de Buckingham Palace pour saluer la foule des badauds, à l'occasion de la parade Trooping the Colour, ce 2 juin à Londres. A tel point que sa maman, Kate Middleton, a été obligée d'intervenir.

Repéré dans la matinée observant la parade militaire - perturbée par des manifestants - depuis une fenêtre du palais, le prince Louis semblait assez captivé par l'agitation ambiante. Quelques instants plus tard, on pouvait le retrouver dans une calèche royale, vêtu d'une tenue symbolique en clin d'oeil à son père le prince William, descendant The Mall. Déjà un peu dissipé, il a trouvé le moyen d'agacer sa soeur, la princesse Charlotte...

Sans doute un peu lassé à la longue, le prince Louis semblait bougon, boudeur lorsque la famille royale est finalement rentrée au palais pour aller saluer la garde royale et les Britanniques depuis le balcon. La reine a fait une première apparition, en compagnie du duc de Kent, un cousin colonel des Scots Guards, un des régiments d'élite de la garde royale britannique. Puis une seconde apparition avec le reste de son clan.

L'air renfrogné, se tenant le visage par une main, puis plaquant les deux sur ses oreilles lors du survol aérien de la Royal Air Force, le prince Louis prenait alors visiblement son mal en patience jusqu'à ce que ça s'arrête et qu'il puisse...

Lire la suite


À lire aussi

Charlotte de Cambridge : Facétieuse, elle recommence ses grimaces sur le balcon !
Jacques et Gabriella de Monaco boudeurs, mais adorables, au balcon du palais
Charlotte de Cambridge sur les pas de sa maman Kate Middleton, la princesse modèle fait le show !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles