Louis C.K. reconnaît les faits de harcèlement sexuel dont il est accusé

Clément Cuyer
Accusé de harcèlement sexuel, l'humoriste américain Louis C.K. a reconnu les faits dans un communiqué.

Accusé de harcèlement sexuel, l'humoriste américain Louis C.K. a reconnu les faits dans un communiqué publié vendredi et relayé par The Hollywood Reporter. "Ces histoires sont vraies", a-t-il déclaré.

"Le pouvoir que j’avais sur ces femmes, c’est qu’elles m’admiraient. Et je me suis servi de ce pouvoir de manière irresponsable", déclare notamment Louis C.K. "Je ressens du remords pour mes actes. J’ai essayé de tirer les leçons de ces actes. De m'en éloigner. Je suis maintenant conscient de leur impact." Et de conclure : "J'ai causé de la peine à ma famille, mes amis, mon enfant et leur mère. J'ai passé ma longue et chanceuse carrière à parler et à dire tout ce que je voulais. Je vais désormais prendre du recul et prendre le temps d'écouter longuement."

Alors que la sortie américaine d'I Love You, Daddy, réalisé et interprété par l'humoriste, a récemment été annulée, notons que les studios Universal Pictures et Illumination ont mis un terme à leur collaboration avec Louis C.K. sur le film d'animation Comme des bêtes 2, prévu pour l'été 2019, ainsi que le rapporte le site Deadline. Dans le premier opus, sorti en juillet 2016, l'Américain prêtait sa voix au personnage de Max.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages