Louis Aliot (RN) souhaite un "bon ramadan" aux Français musulmans

·1 min de lecture
Louis Aliot à Montpellier le 15 février 2021

Le maire Rassemblement national de Perpignan, Louis Aliot, a souhaité mardi un "bon ramadan" aux "Français musulmans", dans un tweet relayé par Marine Le Pen, la présidente du parti, engagée dans un combat pour "éradiquer" l'islamisme mais accusée pars ses adversaires de stigmatiser les musulmans.

"Je souhaite un bon Ramadan à tous mes compatriotes français-musulmans et particulièrement à mes amis harkis avec qui nous partageons l'amour de notre beau pays la France avec respect et dignité", a écrit sur Twitter l'ancien numéro deux du RN, d'origine pied-noir.

Nombre de musulmans dans le monde commencent mardi le mois de jeûne du ramadan.

Marine Le Pen tient à faire la distinction entre les "islamistes" radicaux et les musulmans modérés. "C'est en désignant expressément l'islamisme que nous en délivrerons les musulmans modérés", disait-elle en janvier. Elle présentait alors une proposition de loi visant à bannir les "idéologies islamistes" de toutes les sphères de la société, à commencer par le voile - ce qui supposerait, selon elle, que les juifs ne portent pas non plus la kippa dans l'espace public.

"Si nous avions pensé que l'islam n'était pas compatible avec la République française, nous n'aurions jamais défendu l'Algérie française", soutient Marine Le Pen dans le numéro d'avril du mensuel L'Incorrect, proche de sa nièce Marion Maréchal.

Pour la cheffe du RN, qui s'efforce à un an de la présidentielle de modérer son discours, "beaucoup" de musulmans en France "sont déjà assimilés".

Lundi sur Twitter, elle a jugé "inadmissibles" les "dégradations de lieux de cultes", chrétiens comme musulmans, après plusieurs actes anti-musulmans recensés ces derniers jours dans l'ouest de la France.

are/jk/cal