L'ouest des États-Unis touché par une vague de chaleur précoce et extrême

La partie ouest des États-Unis subit depuis plusieurs jours une vague de chaleur précoce et extrême. À Las Vegas, qui connaît des températures dangereuses et supérieures aux normales saisonnières, les autorités ont prolongé leur alerte à la chaleur jusqu’à samedi.

C’est une vague thermique qui semble annoncer un été suffocant, au moment où l’ONU prévient que la planète est en surchauffe. Une chaleur extrême frappe l’ouest des États-Unis depuis plusieurs jours, avec un point culminant atteint jeudi 6 juin.

Las Vegas suffoque par 44°C, tandis que la température approche les 49°C dans la région désertique de la Vallée de la Mort, en raison d’un système météorologique anticyclonique oppressant.

Selon les scientifiques, les canicules à répétition sont un marqueur sans équivoque du réchauffement de la planète, et ces vagues de chaleur sont appelées à se multiplier, à durer plus longtemps et à s'intensifier.

À lire aussiMétéo : le réchauffement climatique et la mécanique de l'extrême

Vers un été suffocant ?

Les spécialistes estiment que ces températures anormalement élevées à l'approche de l'été pourraient être annonciatrices d'un été suffocant.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Dans la vallée de la Mort, le tourisme de l'extrême chaleur
New York sous les eaux et partiellement paralysée par des pluies torrentielles