Louane droguée au GHB à son insu ? Elle porte plainte après des "symptômes étranges"

On ne le répète jamais assez : en soirée, faites attention à vous. Si la "mode" est aux piqûres à la seringue en soirée, certaines personnes malveillantes ont aussi recours à d'autres drogues comme le GHB. Et personne n'est à l'abri.

Louane droguée à son insu ?

Selon Le Parisien qui cite des sources policières, la chanteuse Louane aurait été victime d'une potentielle intoxication au GHB. Les faits se seraient déroulés ce lundi 13 mai dans un bar situé rue des Abbesses dans le XVIIIème arrondissement de Paris, près du domicile de la chanteuse. En début de soirée, la star se serait rendue dans un café en compagnie de la nounou de sa fille Esmée. Après avoir bu un seul verre, elle aurait commencé à ressentir des "symptômes étranges" à savoir "vertiges, nausées et vomissements" et titubait. Le journal précise que les deux femmes n'avaient pas quitté leur table et que "personne ne s'est joint à elles". Elle serait ensuite rentrée chez elle, non loin de là, avant d'appeler un médecin.

"Ce dernier a immédiatement pensé à une intoxication au GHB et a conseillé à Louane de se présenter à un commissariat afin d'avoir une réquisition pour une prise de sang et ainsi de déterminer l'intoxication" précise Le Parisien. En attendant les résultats des analyses, Louane a décidé de déposer plainte au commissariat et une enquête est ouverte, précise le journal.

Louane n'est pas la seule célébrité à avoir vécu une expérience...

Lire la suite


À lire aussi

Alec Baldwin : après l'accident mortel, un technicien du film porte plainte contre l'acteur
Illan s'explique avec Bastos après avoir porté plainte contre lui : "j'étais à terre"
Sarah Lopez de nouveau en couple après l'humiliation de Tom Brusse et visée par des rumeurs de tromperie, elle porte plainte

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles