Loto du patrimoine : la poterie de Gradignan, vestige de l'ère industrielle, bientôt remise en état

Le four de la poterie de Gradignan, en Gironde, est un vestige industriel rare construit autour de 1850. Il en existe deux à Gradignan, et quatre en France. Avec sa forme de bouteille géante, l’un d’entre eux, écartelé par des racines d’arbre, menace de s’effondrer. Le projet de la ville est de rassembler 1,8 millions d’euros pour sauver le four et l’ancienne fabrique. La poterie fait partie des gagnants de l’édition de 2021 du loto du patrimoine. Le projet, avec les architectes du patrimoine, est “d’enlever toute cette végétation, défaire une à une les briques réfractaires pour ensuite remonter le four dans sa configuration d’origine” explique Michel Labardin, le maire (sans étiquette) de Gradignan. Un bijou de technologie industrielle L’élu souhaite surtout “garder un témoignage de l’activité des hommes et des femmes dans le domaine de la poterie”. Jusque dans les années 1950, des ouvriers produisaient de la vaisselle de tous les jours dans cette fabrique de poterie. Au début du XIXe siècle, ces fours à étage étaient des bijoux de technologie. Aujourd’hui encore, une association d’une centaine d’adhérents continue de faire de la poterie dans la commune. Tous sont très heureux que la fabrique soit bientôt remise en état.