L'Otan s'alarme du rôle de la Chine dans la guerre en Ukraine

Les pays de l'Otan sont inquiets de l'aide apportée par la Chine à la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine. Un sujet qu'ils doivent aborder, jeudi, avec leurs partenaires d'Asie-Pacifique, avant une rencontre avec le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Pékin a, en retour, accusé l'Alliance "d'inciter à la confrontation". La Russie dit avoir prévu des "mesures" pour "contrer la menace sérieuse" posée par l'Otan.

Volodymyr Zelensky retrouve, jeudi 11 juillet, les dirigeants des 32 pays de l'Otan, en marge du sommet de l'Alliance atlantique à Washington, qui consacre cette dernière journée à à la Chine.

Le partenariat stratégique entre Moscou et Pékin dans la guerre contre l'Ukraine suscite de "profondes préoccupations" au sein de l'Alliance atlantique, indique une déclaration commune des pays de l'Otan, adoptée mercredi à Washington.

"La Chine aide de façon décisive la Russie dans sa guerre illégale d'agression contre l'Ukraine", a dénoncé mercredi le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg, lors d'une conférence de presse.

L'Otan accuse la Chine de fournir des équipements à double usage, civil et militaire, à la Russie, comme des micro-processeurs.

Entre cyberattaques, désinformation et "activités hybrides", la Chine reste une menace pour l'Alliance, mais aussi pour la sécurité globale, selon la déclaration commune de l'Otan.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
L'Ukraine dans l'Otan : c'est pour quand ?
Sommet de l'Otan : face à Poutine, le réveil ?
L'Otan, réunie en sommet, muscle son soutien à l'Ukraine