L'OTAN fustige le rôle "déterminant" de la Chine dans le conflit en Ukraine

L'OTAN fustige le rôle "déterminant" de la Chine dans le conflit en Ukraine

Lors du sommet de l’OTAN qui se tient à Washington, Jens Stoltenberg s’en est de nouveau pris à la Chine. Il accuse Pékin de jouer un rôle “déterminant” dans le conflit ukrainien.

"Comme les alliés de l'OTAN en ont convenu aujourd'hui, dans leur déclaration, la Chine est devenue un soutien décisif de la guerre menée par la Russie contre l'Ukraine. Son soutien accroît la menace que la Russie fait peser sur la sécurité euro-atlantique. La Chine ne peut rendre possible la poursuite de la plus grande guerre que l'Europe ait connue dans son histoire récente sans que cela ne nuise à ses intérêts et à sa réputation. Demain, les alliés de l'OTAN rencontreront nos quatre partenaires en Indo-Pacifique ainsi que l'Union européenne, et nous continuerons d'approfondir notre coopération pour faire face aux défis communs", a déclaré le secrétaire général de l'OTAN.

Ce message, qui sonne comme un avertissement pour Pékin, a aussitôt fait réagir la Chine. Dans un communiqué, le pays demande à l’OTAN d’arrêter “d’inciter à la confrontation”.

Pékin, qui n’a jamais condamné l’invasion de l’Ukraine en 2022, se dit neutre dans ce conflit. La Chine ne livre pas d’armes à Moscou - mais lui fournit du matériel essentiel pour son effort de guerre.