Lot: un individu soupçonné d'avoir tenté d'étrangler sa compagne interpellé par le Raid

L'homme s'était retranché dans son appartement, dans le centre-ville de Cahors. C'est son épouse qui avait donné l'alerte juste avant l'arrivée des secours.

C'est à la suite d'une alerte donnée par sa compagne que l'individu a été arrêté. Ce dimanche, un homme soupçonné d'avoir tenté d'étrangler son épouse a été interpellé à Cahors, dans le Lot. Alors qu'il était retranché chez lui, le Raid de Toulouse a pu procéder à son arrestation vers 16 heures, rapporte La Dépêche.

Selon nos confrères, une voisine du couple raconte être venue en aide à une femme ensanglantée et présentant des marques de strangulation au niveau du cou. Celle-ci déclare que son mari a essayé de l'étrangler, qu'elle est victime de violences conjugales et lui demande de contacter les pompiers.

Le Raid de Toulouse intervient

Après cet appel, les secours interviennent pour prendre en charge la victime. Toujours d'après La Dépêche, la police arrive à son tour pour arrêter l'auteur présumé des violences, avant de se rendre compte que celui-ci, menaçant, est retranché chez lui et qu'il pourrait posséder des armes. Le Raid de Toulouse est donc appelé en renfort.

Après environ deux heures de négociations, l'individu finit par être interpellé. Selon le procureur du Lot Alexandre Rossi, cité par nos confrères, le suspect a déjà été condamné pour des "faits de violences aggravées". Après l'avoir arrêté, le Raid a perquisitionné les lieux et retrouvé une carabine "de jardin" qui doit être expertisée, quatre cartouches de 12 mm et des armes blanches, a-t-il précisé auprès de l'Agence France-Presse (AFP).

L'homme a été conduit à l'hôpital pour vérifier que rien ne s'oppose à un placement en garde à vue et identifier d'éventuels problèmes psychiatriques.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles