“Odor Hunter” : un gendarme invente un dispositif qui capture les odeurs humaines très rapidement

·1 min de lecture
Grâce à cette innovation d’un gendarme de l’équipe cynophile du Lot, l’odeur d’une personne disparue peut être captée plus vite et conservée plusieurs jours.

L’équipe cynophile du Lot a créé “Odor Hunter”, une invention permettant de capter les odeurs et de les préserver dans le temps pour permettre aux chiens de suivre une piste.

“Odor Hunter” a été récompensé par le premier prix des ateliers de performance de la gendarmerie, une distinction qui couronne un travail au long cours. Dix mois ont été nécessaires à l’adjudant Patrick Lacoffrette pour mettre un point un système qui réduit le temps de captation d’une odeur, raconte Le Parisien.

"Le temps est notre ennemi quand nous sommes à la recherche d’une personne disparue et auparavant, on pouvait aller jusqu’à une demi-heure pour prélever une odeur sur un objet, un vêtement ou une compresse, sans certitude qu’elle ne soit pas mélangée à une autre, explique l’adjudant qui a expérimenté sa création avec sa chienne Maya.

L’odeur est dans le sac

Le système consiste à aspirer une odeur via une pompe qui la dépose ensuite sur un polymère, c’est-à-dire des fibres dont l’odeur va imprégner les tissus. Le tout est déposé dans un sac que le chien va venir renifler autant de fois que nécessaire pour suivre une piste.

L’innovation a déjà fait ses preuves selon Le Parisien, puisqu’une personne disparue dans le Lot a été retrouvée très rapidement grâce au système. Le dispositif pourrait convaincre d’autres gendarmeries.

VIDÉO - Une innovation à la fois : La première sculpture pour selfie au monde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles