Lot-et-Garonne : le corps d'une adolescente de 14 ans retrouvé après les aveux d'un homme

La maison abandonnée à Birac-sur-Trec où a été retrouvé le corps de la victime. - Capture d'écran BFMTV

La disparition de la jeune fille avait été signalée par sa mère vendredi, dans la commune de Tonneins.

Dans la nuit, la mère de la victime a eu besoin de l'assistance des pompiers. Elle n'est cependant plus hospitalisée. L'autopsie du corps de la victime sera réalisée dans les prochains jours.

C'est la mère de la jeune fille qui avait signalé sa disparition à la mi-journée, ne le voyant pas rentrer des cours. Sur des images de vidéo-surveillance consultées par la gendarmerie, l'adolescente avait été aperçue à 13h, avant que n'apparaisse un véhicule.

Connu pour des faits d'agression sexuelle

Après avoir passé la plaque d'immatriculation dans leur fichier, les enquêteurs ont pu faire ressortir un profil: celui d'un homme âgé de 31 ans habitant à Marmande, déjà connu des services de police pour des faits d'agression sexuelle quand il était mineur.

Il avait été à l'époque condamné à une peine de 15 jours de prison avec sursis et mise à l'épreuve, et n'était pas allé en détention. Il avait par la suite commis des faits de dégradations et de vols, mais ne bénéficiait pas de suivi socio-judiciaire.

Interpellé par les forces de l'ordre à son domicile vendredi à 23 heures, l'homme est rapidement passé aux aveux. Il a avoué avoir kidnappé l'adolescente à la sortie de son collège, puis l'avoir étranglé. Il a indiqué aux enquêteurs l'endroit où il aurait laissé sa victime.

Le corps retrouvé dans une maison abandonnée

Selon les informations de BFMTV, le corps de l'adolescente a été retrouvé ce matin dans une maison abandonnée de Birac-sur-Trec, à quelques kilomètres au nord de Tonneins.

Le procureur d'Agen Olivier Naboulet tiendra une conférence de presse ce samedi à 17h. Le suspect est actuellement en garde à vue à Marmande, et l'enquête a été confiée à la brigade de recherches de Marmande et à la section de recherches d'Agen.

Dans la nuit, la mère de la victime a eu besoin de l'assistance des pompiers, et a été prise en charge au centre psychiatrique d'Agen. L'autopsie du corps de la victime sera réalisée dans les prochains jours.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Les adieux à Lola, fillette de 12 ans sauvagement assassinée