Lot-et-Garonne : les crues sont sous haute vigilance

Les intempéries se multiplient en France. Dans le Lot-et-Garonne, la surveillance est de mise. Après la Garonne et le Gers, le Lot est aussi sorti de son lit à Fumel. "70 personnes ont dû être évacuées lundi 1er février, à la tombée de la nuit", relate la journaliste de France Télévisions Ingrid Gallou, présente sur place, mardi midi. Des irréductibles veulent rester chez eux La plupart des sinistrés ont été accueillis dans leur famille ou au centre d’accueil municipal. Toutefois, une vingtaine d’habitants ont décidé, envers et contre tout, de rester chez eux, note Ingrid Gallou. En outre, le département tend à être progressivement paralysé à cause de la montée de nombreux cours d’eau. Environ 50 routes ont aussi été coupées. "Les pompiers sont déjà intervenus dans une cinquantaine de communes", conclut l'envoyée spéciale.