Lot-et-Garonne : Alors, illégal ou pas, le lac de Caussade ? La justice tranche ce mardi

Eric Dourel
·1 min de lecture

A L'EAU ? - La cour administrative d’appel de Bordeaux rend sa décision ce mardi au sujet de l’annulation de l’arrêté qui autorisait la construction d’un lac qui fait polémique dans le Lot-et-Garonne

Le fameux lac de Caussade continue de faire des vagues. C’est ce mardi que la cour administrative d’appel de Bordeaux va dire si oui ou non la préfète du Lot-et-Garonne a eu raison d’annuler l’arrêté qui autorisait la construction de cette retenue d’eau artificielle de 920.000 m³ située à proximité du village Pinel-Hauterive.

Fin mai 2018, la représentante de l’Etat avait en effet autorisé l’édification de cet ouvrage. Long d’un kilomètre, pour 378 m de large et flanqué d’une digue de 12,5 m de haut, il doit barrer la vallée du Tolzac pour irriguer plus d’une vingtaine d’exploitations agricoles, spécialisées dans la noisette, le pruneau, la semence de betterave… Mais cinq mois plus tard, sous la pression de François de Rugy, alors ministre de la Transition écologique, et de son collègue de l’Agriculture, Stéphane Travert, la préfète fait marche arrière et annule sa décision. Colère de Serge Bousquet-Cassagne et de Patrick Franken, respectivement président et du vice(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pesticides : Nicolas Hulot dénonce-t-il à tort l’utilisation accrue des produits phytosanitaires ? Non !
Loire-Atlantique : Vétérinaire ostéopathe, elle soigne les vaches sans médicaments
Lot-et-Garonne : L’oubli d’envoyer les secours a-t-il causé la mort d’un nonagénaire ?