Lot : Face au comportement de certains chasseurs, « une politique de tolérance zéro » annoncée par le parquet de Cahors

Nicolas Stival
·1 min de lecture

CHASSE - Après une augmentation des accidents de chasse dans le Lot, dont un drame mortel, le procureur de la République de Cahors annonce « des réponses pénales systématiques »

De source judiciaire, les gendarmes ont recensé quelque 40 accidents de chasse en 2020 dans le Lot, soit le double de l’année précédente. Le 2 décembre, Morgan Keane, un jeune homme de 25 ans qui coupait du bois, est mort à Calvignac après avoir été touché par balle lors d’une battue. Dans ce contexte général très tendu, le procureur de la République de Cahors a organisé lundi une réunion, à laquelle étaient conviés des représentants de la gendarmerie, de la préfecture, des chasseurs et de l’Office français de la biodiversité (OFB).

Joint par 20 Minutes ce mercredi, Frédéric Almendros prévient : « Le comportement de certains chasseurs laisse à désirer, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de ne plus mettre en place d’alternatives aux poursuites et de faire des réponses pénales systématiques. » Fini donc les rappels à la loi, les compositions pénales et autres stages de sensibilisation.

Des suspensions de permis provisoires ou définitives

« Les gens qui commettent des infractions à la c(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Doubs : Un lynx à nouveau tué par arme à feu, une plainte est déposée
Hauts-de-France : Une dizaine de rapaces cibles de tirs depuis l’ouverture de la chasse
Oise : Après la pagaille sur la ligne TER Paris-Creil à cause d’une chasse à courre, la SNCF porte plainte
Haute-Saône : Un chasseur se tire une balle dans le pied, un autre blessé au visage