Lors de son premier discours en tant que roi, Charles III s'engage à servir les Britanniques

Lors de sa première allocution comme monarque, Charles III a promis de servir les Britanniques toute sa vie "avec loyauté, respect et amour". Il a également nommé son héritier prince de Galles, tout en témoignant sa tendresse à son autre fils ainsi qu'à sa défunte "maman chérie".

Servir les Britanniques "avec loyauté, respect et amour". Après avoir été ovationné devant Buckingham Palace par des milliers de personnes à son retour à Londres, Charles III a promis, vendredi 9 septembre, lors de son premier discours en tant que souverain, d'être au service des Britanniques toute sa vie, comme sa mère Elizabeth II l'avait fait à son 21e anniversaire.

"Où que vous viviez au Royaume-Uni, ou dans les royaumes et territoires à travers le monde, et quelles que soient vos origines ou vos croyances, je m'efforcerai de vous servir avec loyauté, respect et amour, comme je l'ai fait tout au long de ma vie", a-t-il ainsi assuré.

>> À lire aussi : "Charles III, un roi qui monte tardivement sur le trône"

"Nos valeurs sont restées et doivent rester constantes"

D'un ton sobre et confiant pour sa première allocation télévisée comme souverain, Charles III, vêtu d'un costume noir, s'est aussi engagé à défendre les principes de la monarchie et de l'Église anglicane, tout le temps de son règne.

"Nos valeurs sont restées et doivent rester constantes", a-t-il déclaré. "Le rôle et les devoirs de la monarchie demeurent également, tout comme la relation et la responsabilité particulières du souverain envers l'Église d'Angleterre – l'Église dans laquelle ma propre foi est si profondément enracinée."

"Comme la reine elle-même l'a fait avec un dévouement inébranlable, je m'engage moi aussi solennellement, pendant le temps que Dieu m'accorde, à faire respecter les principes constitutionnels au cœur de notre nation."

William, nouveau prince de Galles

Le roi a par ailleurs annoncé que William serait le nouveau prince de Galles, le titre de Charles avant son accession au trône. Dès ce premier discours, le souverain a aussi exprimé son "amour" pour son fils Harry et son épouse Meghan, dont la rupture avec la monarchie pour s'installer en Californie a ébranlé la famille royale.

Charles III a également souligné "le loyal service public" de son épouse Camilla, désormais reine consort, et son "dévouement inébranlable sur lequel je compte tant".

Le monarque a conclu son discours par des mots étonnamment affectueux, laissant transparaître ses sentiments pour sa mère. "Et à ma maman chérie, alors que vous entamez votre dernier grand voyage pour rejoindre mon cher feu papa, je veux simplement vous dire ceci : merci. Merci pour votre amour et votre dévouement envers notre famille et la famille des nations que vous avez servies avec tant de diligence toutes ces années. Puissent les anges veiller sur votre repos."

Revenu d'Écosse vendredi en début d'après-midi, Charles III, accompagné de Camilla, avait longuement salué la foule à Buckingham. Souriant, il avait serré les mains de dizaines de personnes à sa descente de voiture, des milliers de personnes ayant afflué depuis l'annonce de la disparition de la reine pour déposer bouquets de fleurs et mots d'hommage. "Toutes nos condoléances", "Que Dieu vous bénisse", "Je vous souhaite le meilleur", lui a lancé la foule. Une femme a même osé lui déposer un baiser sur la joue. Une autre lui a offert une rose rouge. Puis le roi est entré à pied dans le palais, où il a eu sa première audience avec la cheffe du gouvernement, Liz Truss.

Avec AFP