Lors de Danemark-France, pourquoi Amnesty International soutiendra les Danois

Photo taken on Sept. 1, 2021 shows the aerial view of 974 Stadium which will host the 2022 FIFA World Cup matches in Doha, Qatar. (Photo by Xinhua via Getty Images)
Xinhua News Agency / Xinhua News Agency via Getty Ima Photo taken on Sept. 1, 2021 shows the aerial view of 974 Stadium which will host the 2022 FIFA World Cup matches in Doha, Qatar. (Photo by Xinhua via Getty Images)

Xinhua News Agency / Xinhua News Agency via Getty Ima

(Photo du stade 974 à Doha au Qatar qui accueillera la coupe du monde)

SPORT - Entre la France et le Danemark, Amnesty International a fait son choix. L’ONG a décidé d’accentuer la pression sur la FFF et les joueurs de l’équipe de France qui n’ont pas pris position pour les droits humains au Qatar. Dans une nouvelle « lettre aux Bleus » publiée ce vendredi 23 septembre, Amnesty annonce ainsi qu’elle « soutiendra » le Danemark dimanche soir lors du match de Ligue des nations face à la France à 20h45.

Déjà le 19 mai, Amnesty avait dans une lettre interpellé les Bleus sur la violation des droits humains au Qatar où se déroulera la prochaine Coupe du monde (20 novembre-18 décembre). Mais, face au silence des joueurs de Didier Deschamps, l’ONG a publié une salve de tweets pleine de reproches.

« Vous avez décidé de rester muets [...] Aucune intervention individuelle dans les médias ou demande collective (...) Silence assourdissant de votre équipe face aux milliers de travailleurs migrants décédés sur les chantiers qataris et aux milliers d’autres soumis au travail forcé [...]. Pour nous, la team danoise est la grande favorite pour remporter le challenge de l’engagement. », Assène Amnesty.

Des milliers de morts en une décennie

En guise d’exemple à suivre, l’ONG rappelle que « les sponsors de l’équipe danoise ont décidé de supprimer leurs logos des maillots d’entraînement des joueurs pour les remplacer par un message favorable au respect des droits humains au Qatar ».

Et « ce cas n’est pas isolé », rappelle Amnesty : Norvège, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Angleterre... « De plus en plus d’équipes affichent leur soutien aux travailleurs migrants au Qatar. Des actions symboliques, organisées en lien avec leurs fédérations nationales et, la plupart du temps, avec nous », avance-t-elle.

Une enquête publiée en février 2021 par The Guardian donnait une estimation de 6500 travailleurs étrangers morts dans le pays depuis l’attribution du Mondial en 2010. La majorité de la main-d’œuvre est originaire d’Afrique ou d’Asie.

« Les autorités qataries ont omis d’enquêter sur la mort de milliers de travailleurs migrants survenue au cours de la dernière décennie, malgré des preuves établissant un lien entre les décès prématurés et les conditions de travail dangereuses » a estimé l’ONG, citée par Radio France.

Réalisée auprès de 17 000 adultes de 15 pays, une étude d’Amnesty International révèle que 48 % des Français bouderont la Coupe du monde 2022 à la télévision. Une proportion similaire aux autres pays qui ont été sondés.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi