Lors de la crise sanitaire, Édouard Philippe "a trouvé le bon ton pour parler aux Français"

·1 min de lecture

Après plusieurs mois de relative discrétion, Édouard Philippe a amorcé ces derniers jours un spectaculaire retour médiatique. L'ex-Premier ministre fait en effet la promotion de son dernier livre, Impressions et lignes claires, dans lequel il revient notamment sur son passage à Matignon, accompagné dans l'écriture par son fidèle de toujours, le député européen Gilles Boyer. Invité jeudi d'Europe 1, ce dernier dresse de son ami le portrait d'un homme assumant ses doutes, particulièrement à l'occasion de l'épidémie de coronavirus. Mais lors de la crise sanitaire, estime Gilles Boyer, l'actuel maire du Havre "a su trouver le bon ton". 

Lors de la crise sanitaire, "le regard sur lui a changé", estime aujourd'hui Gilles Boyer. Au cours de la première vague de l'épidémie, "Édouard a trouvé le bon ton pour parler aux Français qui avaient besoin de pédagogie", notamment lors de ses longues conférences de presse télévisées, "aux cours desquelles il disait ce que nous savions, mais aussi ce que nous ne savions pas", assure-t-il. "Je crois que ça a raisonné, car tous les Français avaient le même ressenti", dit encore Gilles Boyer. 


Retrouvez cet article sur Europe1