Lori Vallow, l’inquiétante mère accusée d’avoir tué ses enfants, prépare son procès

© Tony Blakeslee

Son visage est désormais connu de tous. Elle, l’ancienne reine de beauté américaine à la chevelure blonde et au sourire parfait, désormais habillée de la tenue orange de prisonnière, s’apprête à être jugée. Lori Vallow est accusée d’avoir tué ses deux enfants avec l’aide de son frère et de son mari, tous les trois membres d’une secte religieuse. Alors que de nombreux éléments laissent penser que la mère de famille pourrait souffrir de troubles psychologiques – raison pour laquelle elle a notamment été un temps internée sur demande d’un juge -, elle a demandé à ses avocats de ne pas plaider la folie.

D’après des documents déposés ce mardi dans l’Idaho, où les crimes ont eu lieu, Lori Vallow, arrêtée en 2020, a écrit une lettre à ses avocats leur annonçant qu’elle souhaitait tenir «un rôle actif» pour sa propre défense, indique le «East Idaho News». La meurtrière présumée a ainsi expressément indiqué qu’elle souhaitait que les questions sur sa santé mentale soient abandonnées, affirmant avoir des alibis pour prouver son innocence.

Les enfants enterrés dans le jardin

Ses deux enfants, JJ et Tylee, âgés de 7 et 17 ans, ont disparu en septembre 2019 mais l’alerte n’avait été donnée qu’en novembre suivant par des proches. Leur mère a refusé de collaborer à l’enquête et a pris la fuite avec Chad Daybell, son dernier mari, dès l’annonce de leur disparition. Le couple avait finalement été retrouvé plusieurs semaines plus tard à Hawaï et Lori Vallow a été extradée et inculpée pou...


Lire la suite sur ParisMatch