Voici l'organe qui résiste le mieux à la vieillesse !

© gettyimages.com

Vingt-six jours après la fécondation, vous n’êtes pas plus gros qu’un grain de riz quand apparaît un élément essentiel : le tube neural. C’est la pouponnière des neurones qui deviendra le cerveau et la moelle épinière. Au vingt-huitième jour, ce tube se ferme et les premiers neurones apparaissent. Survient alors un vrai big-bang : 3 000 nouvelles cellules nerveuses naissent chaque seconde ! C’est la neurogénèse. Avant même la naissance, le futur bébé a déjà fabriqué entre 80 et 100 milliards de neurones. Plusieurs phases vont ensuite se succéder : la prolifération des neurones, leur regroupement en ce qui formera le cerveau, puis la migration des jeunes cellules vers la partie périphérique pour former les couches du cortex cérébral. Une fois cette étape achevée, les neurones commencent à établir des connexions et un jour, c’est l’étincelle ! Un influx électrique emprunte pour la première fois les circuits nouvellement créés. Le cerveau devient fonctionnel.

À la naissance, le cerveau est déjà en état de marche mais il n’est pas structuré de manière définitive. Les connexions, les fameuses synapses, vont se multiplier au rythme fou d’un million par seconde pour atteindre leur nombre maximum vers l’âge de 2 ans. Une architecture complexe commence à se mettre en place. Des circuits poussent dans tous les sens, comme des plantes dans un jardin au printemps, favorisés par les stimulations extérieures et les premiers apprentissages. Les premières régions à atteindre leur maturité sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour la première fois, une étude compte les nerfs du clitoris (et il y en a plus que ce que l'on pensait)
"Le masque redevient nécessaire", selon l'Académie de médecine, mais pas qu'à cause du Covid
Se mettre le doigt dans le nez favoriserait l'apparition d'Alzheimer, selon cette étude
Quels sont les vaccins que le pharmacien peut désormais administrer ?
Bruxisme : qu’est-ce qui fait grincer les dents ?