L'Ordre des médecins étrillé par la Cour des comptes

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Agressions sexuelles sanctionnées "bien après des sanctions pénales", comptes "souvent incomplets et insincères", indemnités "indûment perçues": la gestion de l'Ordre des médecins se caractérise "par des faiblesses, voire des dérives préoccupantes", estime la Cour des comptes dans un rapport publié ce 9 décembre.

Le "fonctionnement" de cette institution "ne s'est pas assez modernisé" et "des missions importantes qui justifient son existence » comme le suivi de l'obligation de formation continue ou du respect des règles déontologiques des médecins "sont peu ou mal exercées", poursuivent les Sages de la rue Cambon.

A lire aussi : Les propositions de la Cour des Comptes pour un système de soins plus efficace

La réponse de l'Ordre

Dans un communiqué, le Conseil de l'Ordre a dit contester le rapport "sur le fond et sur la forme".

Il "s'étonne" que "plusieurs missions essentielles assurées par l'institution soient passées sous silence" et exprime "son profond désaccord sur l'analyse, qu'il juge parcellaire, de l'efficacité des missions" étudiées.

Une fuite avait permis de déjà mettre en place certaines recommandations

En février, le Canard Enchaîné avait dévoilé le contenu d'une version provisoire de ce rapport, poussant l'Ordre à "contester avec force" certains points et à défendre une gestion "plus saine aujourd'hui qu'elle ne l'était hier".

"Les constats de la Cour ont conduit l'ordre des médecins à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi