L'ordinateur le plus puissant du monde, allié pour trouver un remède au coronavirus

1 / 2

Coronavirus: l'industrie pharmaceutique promet un vaccin d'ici 12 à 18 mois

Il est en théorie un million de fois plus puissant que l'ordinateur portable le plus rapide sur le marché. Summit, le supercalculateur d'IBM, est utilisé par des chercheurs du laboratoire national d'Oak Ridge, dans le Tennessee, pour détecter des composés médicamenteux à même d'empêcher le coronavirus de se propager à d'autres cellules, rapporte CNN.

En l'occurrence, le supercalculateur a effectué des simulations sur plus de 8.000 composés. Pour l'heure, 77 d'entre eux ont été jugés à même de limiter la propagation du virus. Tous ont été classés en fonction de leur probabilité d'y parvenir, relate le laboratoire en question.

Les chercheurs d'Oak Ridge, qui ont publié leurs résultats dans la revue ChemRxiv, réitèreront sous peu leur expérience, cette fois-ci avec un modèle affiné du virus, publié ce mois-ci.

Ils avaient par le passé recouru à Summit pour mieux anticiper la maladie d'Alzheimer, analyser des gènes associés à la dépendance aux opioïdes ou encore prédire des conditions météorologiques extrêmes, en se basant sur des simulations et données climatiques.

Les chercheurs reconnaissent être pour l'heure loin du compte, en matière de lutte contre le coronavirus. "Nos résultats ne signifient pas que nous ayons trouvé un remède ou un traitement pour le coronavirus", a déclaré Jeremy Smith, directeur de l'Université du Tennessee et du laboratoire d'Oak Ridge, dans un communiqué.

"Nous espérons toutefois que...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi