Publicité

L'Orchestre de la Scala demande le "bis" pour Dominique Meyer

Le directeur de la scène de la Scala de Milan Dominique Meyer à la Scala, le 7 décembre 2023 (PIERO CRUCIATTI)
Le directeur de la scène de la Scala de Milan Dominique Meyer à la Scala, le 7 décembre 2023 (PIERO CRUCIATTI)

L'Orchestre de la Scala de Milan a demandé lundi une prolongation de deux ans du contrat du directeur de la scène prestigieuse, le Français Dominique Meyer, dont le mandat expire en février 2025, sur fond de remous sur sa succession.

Les musiciens souhaitent que M. Meyer "puisse terminer son mandat dans toute l'étendue de ses fonctions" et gérer "la saison prochaine et la suivante", dont le programme a déjà été établi, dans une lettre adressée au conseil d'administration de la Scala.

"Au vu des difficultés rencontrées" lors de la pandémie de coronavirus qui a perturbé le programme, les musiciens se disent "convaincus qu'une prolongation du mandat permettrait de mener à bien un parcours artistique de valeur".

Dominique Meyer, 68 ans, était arrivé aux commandes de la Scala en 2020, après avoir dirigé pendant dix ans l'Opéra de Vienne. Auparavant, il a été notamment directeur du Théâtre des Champs-Elysées de Paris et de l'Opéra de Lausanne.

Dans leur lettre, les membres de l'orchestre dirigé par Riccardo Chailly se disent en outre "préoccupés par les continuelles indiscrétions journalistiques sur l'avenir du théâtre", établissement "d'intérêt national".

Dans un contexte de reprise en main du service public de la culture par le gouvernement de droite et d'extrême droite de Giorgia Meloni, les spéculations allaient bon train sur la succession de M. Meyer.

A l'issue d'une rencontre début mars avec le ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano, Giuseppe Sala, le maire de Milan et président du conseil d'administration de la Scala, avait proposé Fortunato Ortombina, directeur de la Fenice de Venise, comme successeur de M. Meyer.

La nomination de M. Ortombina, apprécié par le gouvernement, devrait être soumise au vote du conseil d'administration de la Scala programmé le 8 avril.

Agé de 63 ans, il répond aux critères fixés par le gouvernement Meloni qui souhaitait voir arriver un Italien à la tête de la Scala, après trois directeurs étrangers, et avait fixé en mai dernier à 70 ans la limite d'âge pour les directeurs de théâtres lyriques.

Stéphane Lissner, directeur français de l'Opéra de Naples âgé de 71 ans, qui avait été contraint de quitter ses fonctions en juin dernier en raison de cette mesure, a pu réintégrer son poste après l'avoir contestée en justice. Selon ce décret controversé, Dominique Meyer serait atteint par la limite d'âge en août 2025.

bh/gab/mr