L'orbite chaotique de Pluton intrigue

Depuis sa découverte, la neuvième planète du Système solaire a été largement étudiée, et a été sujette à une controverse de dénomination (Pluton a depuis été classée dans les planètes naines). Lors de son survol par la sonde New Horizons, 85 ans après sa détection, les scientifiques ont découvert un monde distant entièrement gelé, mais étant tout de même aux prises d'activités géologiques.

Une orbite étrangement différente de ses voisines

Mais c'est probablement son orbite qui intrigue le plus les astronomes et les planétologues : avec ses 248 années terrestres de révolution, Pluton est située à une distance d'environ 40 ua du Soleil — soit près de 6 milliards de kilomètres. Mais son orbite étant fortement excentrique, cette distance varie le long de son parcours autour du Soleil, éloignant Pluton de notre Étoile jusqu'à près de 50 ua à son aphélie (point de l'orbite le plus éloigné du centre), et la rapprochant de notre Soleil jusqu'à près de 30 ua à son périhélie — pour chaque période orbitale, Pluton passe ainsi une vingtaine d'années à orbiter plus proche du Soleil que Neptune !

Autre caractéristique étonnante : à l'inverse des autres planètes de notre Système solaire, qui présentent généralement des orbites très faiblement inclinées par rapport au plan écliptique (plan qui définit, d'un point de vue héliocentrique, le plan de l'orbite terrestre), Pluton présente une orbite inclinée de 17° par rapport aux orbites de ses voisines.

Représentation des orbites des principaux corps du Système solaire. L'orbite de Pluton est inclinée de 17° par rapport au plan écliptique. © Nasa
Représentation des orbites des principaux corps du Système solaire. L'orbite de Pluton est inclinée de 17° par rapport au plan écliptique. © Nasa

Pour tenter de comprendre les différents processus ayant amené l'orbite de Pluton à se différencier de ses voisines, les scientifiques ont développé divers modèles afin de simuler le passé et le futur de l'orbite de la planète naine, mettant au passage en lumière une propriété étonnante protégeant Pluton d'une éventuelle collision avec Neptune : cette condition de résonance orbitale — connue...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles