L'opposition zimbabwéenne veut un retour pacifique à la démocratie

HARARE (Reuters) - La formation d'opposition zimbabwéenne Mouvement pour le changement démocratique (MDC) a appelé mercredi à un retour pacifique à la démocratie constitutionnelle après le coup d'Etat militaire qui a eu lieu dans la nuit contre le président Robert Mugabe.

Le MDC, fondé par Morgan Tsvangirai, est la principale force d'opposition au parti au pouvoir du président Mugabe, le ZANU-PF.

Dans son communiqué, le MDC dit aussi espérer que l'intervention militaire débouche sur "l'établissement d'un Etat-nation stable, démocratique et progressiste".


(MacDonald Dzirutwe. Danielle Rouquié pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages