Pour l'opposition, la nomination d'Elisabeth Borne signe "la fin de l'écologie dans ce gouvernement"

1 / 2

Pour l'opposition, la nomination d'Elisabeth Borne signe "la fin de l'écologie dans ce gouvernement"

C'est la deuxième fois en deux ans qu'un ministre de la Transition écologique démissionne. L'Elysée a rapidement réagi à ce coup de théâtre en désignant Elisabeth Borne, par ailleurs ministre des Transports, comme successeur. Cette nomination fait bondir plusieurs politiques qui annoncent déjà "la fin de l'écologie dans ce gouvernement".

Son nom ne faisait pas partie des possibles successeurs de François de Rugy, et sa nomination mardi soir a créé la surprise. Elisabeth Borne reprend les manettes du ministère de la Transition écologique, sans pour autant lâcher son poste aux Transports. Une double casquette qui n’a pas manqué de faire réagir alors que cette ingénieure de 58 ans "n’a jamais prononcé un discours en faveur de l’environnement et de l’écologie", a reproché François Ruffin, député La...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi