L'opposition malienne s'indigne des propos d'Abdoulaye Maïga à la tribune de l'ONU

Samedi, à la tribune de l'Assemblée générale de l'ONU, le Premier ministre par intérim du Mali, le colonel Abdoulaye Maïga, s'en est violemment pris au gouvernement français ainsi qu'à ses homologues africains. L'opposition malienne réplique et s'indigne à la suite de ces propos.

Le gouvernement français a été comparé à une junte par le Premier ministre malien Abdoulaye Maïga. De leur côté, le président nigérien Mohamed Bazoum et le chef d'État ivoirien Alassane Ouattara ont été accusés par le Premier ministre malien d'avoir mené une « manœuvre politique » pour conserver le pouvoir. Et le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres n'a pas non plus échappé à la critique des autorités maliennes.

►À écouter aussi : Revue de presse Afrique - Mali, Guinée: deux stratégies…


Lire la suite sur RFI