LOPMI : la loi de programmation du ministère de l'Intérieur devrait être adoptée sans difficulté

Y aura-t-il une nouvelle poignée de main entre la majorité et la droite ? Après les textes sur le pouvoir d'achat et le sanitaire cet été, après la réforme de l'assurance chômage à l'automne, l'exécutif devrait à nouveau s'appuyer sur la droite pour faire passer la LOPMI , le texte de la loi de programmation du ministère de l'Intérieur. Celui-ci contient notamment 15 milliards d'euros supplémentaires et prévoit la création de 8.500 postes de policiers et de gendarmes.

"Je serais très surpris de voir Les Républicains s'opposer à des renforcements de moyens pour les forces de l'ordre, pour la sécurité des Français. Si les républicains veulent s'opposer à ça, je ne comprendrais plus où est leur colonne vertébrale idéologique", confie Benjamin Haddad, député Renaissance de Paris. La majorité met donc la pression aux Républicains, très critique envers le bilan sécuritaire d'Emmanuel Macron. Mais les sénateurs LR ont amendé le texte et les députés ne s'y opposeront pas.

>> LIRE AUSSI - Police judiciaire : pourquoi la réforme est-elle aussi contestée ?

Un texte amendé mais accepté

"Tous les gens qui aujourd'hui votent à droite sont favorables à ce que nos forces de l'ordre à plus de moyens, parce qu'il y ait plus de forces de l'ordre sur le terrain. Donc on ne va pas voter contre, juste pour faire plaisir à quelques commentateurs", commente Ian Boucard, député LR du Territoire de Belfort.

"C'est notre position depuis le début, les lois qui sont néfastes pour le pays, on s'y o...


Lire la suite sur Europe1