L'Onu s'inquiète des propos de Trump sur la presse

Donald Trump porte "une lourde responsabilité" dans la manière dont les médias sont traités à travers le monde, a estimé lundi le commissaire de l'Onu aux droits de l'homme, qui craint que les propos du président américain n'aggravent la situation des journalistes dans d'autres pays. /Photo prise le 17 août 2018/REUTERS/Chris Wattie (Reuters)

GENEVE (Reuters) - Donald Trump porte "une lourde responsabilité" dans la manière dont les médias sont traités à travers le monde, a estimé lundi le commissaire de l'Onu aux droits de l'homme, qui craint que les propos du président américain n'aggravent la situation des journalistes dans d'autres pays.

"Parler de la presse de cette manière est très inquiétant, parce que cela a aussi valeur d'exemple", dit Zeïd Ra'ad al Hussein, dans un entretien accordé à quelques jours de la fin de son mandat, qui s'achève en septembre.

"D'autres dirigeants dans des contextes autoritaires feront la même chose. Nous avons déjà vu qu'ils imitent le président Trump et le travail de la presse, des journalistes, des avocats et des défenseurs des droits de l'homme, qui pouvait déjà être difficile, le devient encore plus", ajoute le diplomate jordanien.

(Stephanie Nebehay, Jean-Philippe Lefief pour le service français)