Climat : la Niña et ses températures plus fraîches bientôt de retour, selon l'ONU

Le phénomène météorologique La Niña devrait arriver plus tard cette année et apporter des températures plus fraîches, après les records de chaleur favorisés par El Niño et battus mois après mois depuis un an.

El Niño sur la fin, La Niña bientôt de retour. Les prévisions concernant ces deux phénomènes météorologiques naturels – qui ont des impacts quasi opposés – proviennent de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) : "Le phénomène El Niño 2023/2024, qui a contribué à alimenter une hausse des températures mondiales et des conditions météorologiques extrêmes dans le monde, montre des signes qu'il arrive à sa fin. Il y aura probablement un retour aux conditions de La Niña plus tard cette année."

Il y a 60 % de chances que La Niña apparaisse sur la période juillet-septembre et elles augmentent à 70 % en août-novembre, selon l'OMM, qui juge que "le risque d’une réapparition d’El Niño est négligeable pendant cette période".

Avant cela, sur la période juin-août, l'organisation estime qu'il y a autant de chances (50 %) que les conditions soient neutres – ni Niño, ni Niña – ou d'une transition vers La Niña.

Pas d'arrêt au réchauffement climatique

La Niña fait référence au refroidissement à grande échelle des températures de surface des océans dans le centre et l'est de l'océan Pacifique équatorial. Il est associé à des changements dans la circulation atmosphérique tropicale : vents, pression et précipitations.

Les effets varient aussi selon les régions. Sous les tropiques, La Niña produit des impacts climatiques opposés à ceux d’El Niño.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Année record pour les désastres climatiques en Amérique latine en 2023
Climat : la planète a encore battu des records de températures au mois d'avril
Après les inondations au Brésil, une course contre la montre pour secourir les victimes