«Longue marche» d’Imran Khan au Pakistan: des milliers de militants continuent de se rassembler

AFP - RIZWAN TABASSUM

La mobilisation du PTI, le Mouvement du Pakistan pour la justice, de l’ex-Premier ministre pakistanais Imran Khan, se poursuit. L’ex-Premier ministre a été blessé par balle par un homme armé lors d’un rassemblement le 3 novembre dernier à Wazirabad, près de la ville de Gujranwala, dans l’est du pays. Malgré les risques, des milliers de militants continuent de se rassembler régulièrement dans différentes villes du Pendjab chaque semaine en vue du rassemblement prévu à Rawalpindi, au sud d’Islamabad, ce samedi 26 novembre. Imran Khan et son parti n’ont toujours pas fait savoir s’ils rentreraient dans la capitale. Reportage à Dina dans le district de Jhelum, province du Pendjab.

Avec notre correspondante au Pakistan, Sonia Ghezali

« Notre marche est à ce jour un moment décisif pour notre nation », a déclaré Imran Khan qui apparaît sur un écran géant dressé au milieu d’une rue marchande de Dina. L’ex-Premier ministre s’exprime, en direct, depuis son domicile à Lahore où il se remet de ses blessures par balles. Renversé en avril par une motion de censure, Imran Khan a pris au début du mois de novembre la tête d'une « longue marche » vers la capitale Islamabad, pour obtenir la tenue d'élections anticipées.

► À lire aussi : Pakistan: l’ex-Premier ministre Imran Khan lance une «longue marche» pour des élections


Lire la suite sur RFI