Londres songe à son tour à limiter l'accès au vaccin d'AstraZeneca

·1 min de lecture
LONDRES SONGE À SON TOUR À LIMITER L'ACCÈS AU VACCIN D'ASTRAZENECA

LONDRES (Reuters) - Les autorités de santé britanniques réfléchissent à leur tour à limiter l'accès au vaccin élaboré par AstraZeneca et l'université d'Oxford à certaines classes d'âge en raison de craintes liées à l'apparition de cas de thromboses, rapporte lundi Channel 4 News.

"Deux sources de haut niveau ont déclaré que, même si les données restent floues, il y a de plus en plus d'arguments de nature à justifier que les plus jaunes, âgés de moins de trente ans (...) bénéficient d'un autre vaccin", a dit Channel 4 News.

(Kate Holton; version française Nicolas Delame)