Londres propose des visas plus longs à des millions de Hongkongais qui veulent échapper à la répression chinoise

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Une porte de sortie possible. Des millions de Hongkongais vont pouvoir à partir de dimanche 31 janvier demander de nouveaux visas leur permettant de demeurer plus longtemps en Grande-Bretagne puis de prétendre à la naturalisation.

Les titulaires d'un passeport britannique d'outre-mer (British National Overseas, BNO) et leurs proches seront en mesure de postuler en ligne pour un titre de séjour en Grande-Bretagne qui leur donnera non seulement le droit d'y vivre, mais aussi celui d'y travailler pendant cinq ans. A terme, ils pourront demander la citoyenneté.

Ils n'avaient jusqu'ici le droit de visiter le Royaume-Uni que pour six mois, sans pouvoir y travailler.

Répression chinoise à Hong Kong

Cette réforme est une façon pour l'ex-puissance coloniale de permettre à ceux qui le veulent d'échapper à la répression chinoise à Hong Kong. Cette décision intervient après la décision de Pékin, l'été dernier, d'imposer à sa région semi-autonome une loi draconienne sur la sécurité nationale afin de dissuader toute forme de dissidence, après la mobilisation populaire massive de 2019.

La Grande-Bretagne a accusé la Chine de renier son engagement pris avant la rétrocession de Hong Kong en 1997 de préserver les libertés et l'autonomie du territoire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi