Londres : les médecins blancs ont six fois plus de chances de décrocher un emploi que les candidats noirs

·1 min de lecture
Du personnel médical s'occupe d'un patient devant le Royal London Hospital, Londres, le 21 janvier 2021. Photo d'illustration.
Du personnel médical s'occupe d'un patient devant le Royal London Hospital, Londres, le 21 janvier 2021. Photo d'illustration.

Voilà des chiffres qui ne vont pas manquer d?alimenter le débat sur les discriminations outre-Manche, en particulier dans le secteur médical. Un véritable fossé existe dans la capitale britannique entre les professionnels de santé selon leur couleur de peau.

Ces chiffres ont été obtenus de 12 établissements du NHS à Londres, sur 18 interrogés. Ils montrent également que les médecins blancs sont quatre fois plus susceptibles de se voir offrir un poste que les candidats asiatiques ou les candidats d?origine ethnique mixte.

Ces données ont été compilées par Sheila Cunliffe, une professionnelle des ressources humaines qui a demandé aux différents établissements de lui fournir des éléments concernant le nombre et l?origine ethnique des candidats à des emplois médicaux, des candidats présélectionnés et de ceux à qui ont été proposés des postes en 2020-2021.

À LIRE AUSSIDe la France « black-blanc-beur » à l?indigénisme, une histoire de l?antiracisme

Le NHS veut améliorer son recrutement

Les résultats montrent des différences marquées selon les origines ethniques des postulants. Par exemple, au Barts Health NHS Trust, les candidats blancs étaient 15 fois plus susceptibles que les candidats noirs de se voir proposer un emploi. Et au St George?s University Hospitals' NHS Foundation Trust, les candidats blancs étaient 13 fois plus susceptibles de décrocher un emploi que les candidats noirs et 11 fois plus que ceux d?origine asiatique.

Sheila Cunliffe affirme que la dif [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles