Ce que l'on sait du viol d'une adolescente qui a eu lieu dans l'Essonne

1 / 2

Jeune femme tuée d'une balle dans la tête à Montpellier: un accident, selon le tireur

Deux individus ont été mis en examen et placés en détention provisoire ce week-end, soupçonnés d'avoir violé une jeune fille mineure dans la cage d'escalier d'un immeuble de Morsang-sur-Orge, dans l'Essonne, jeudi dernier, avant de publier la vidéo sur les réseaux sociaux. 

  • Une vidéo diffusée et relayée sur Twitter

Vendredi soir, en quelques heures seulement, la vidéo du viol de l'adolescente a été massivement relayée sur les réseaux sociaux. Cette vidéo d'une minute, d'abord diffusée sur Snapchat puis sur Twitter, montre une jeune fille facilement reconnaissable se faire insulter, menacer puis violer par deux individus dans une cage d'escalier.

Plusieurs centaines d'internautes ont interpellé les forces de l'ordre pour leur signaler la séquence illicite, via la plateforme Pharos mise en place par le ministère de l'Intérieur afin de détecter les crimes et délits en ligne. La police nationale a demandé que cette vidéo ne soit plus relayée. 

  • L'enquête des internautes 

Une mobilisation organisée sur les réseaux sociaux a rapidement permis d'identifier les auteurs des faits. Un jeune homme âgé de 16 ans a grandement participé à l'identification des deux principaux suspects, rapporte Le Parisien.

Ce hacker du département du Doubs, surnommé Kobz sur les réseaux, a dévoilé dès vendredi soir l'identité d'un des deux adolescents à ses abonnés, persuadé de l'avoir formellement identifié. Un pratique illicite, même...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi