Ce que l'on sait de la sortie scolaire dans une grotte qui a viré au drame en Isère

Une spéléologue est morte jeudi 5 mai 2022 après une montée des eaux dans les Cuves de Sassenage en Isère.  - BFMTV
Une spéléologue est morte jeudi 5 mai 2022 après une montée des eaux dans les Cuves de Sassenage en Isère. - BFMTV

Alors qu'elle encadrait une classe de cinquième lors d'une sortie dans les Cuves de Sassenage, non loin de Grenoble en Isère, une spéléologue a été retrouvée morte par les secours jeudi en fin de journée. Les élèves et leur enseignante, eux, sont sains et saufs.

BFMTV.com fait le point sur ce que l'on sait de cette sortie scolaire qui a viré au drame.

· Une crue impressionnante lors d'une sortie scolaire

Jeudi matin, une classe de cinquième d'un collège isérois est surprise par une soudaine montée des eaux dans les Cuves de Sassenage, grotte située à une dizaine de kilomètres de Grenoble. Alors qu'ils se dirigent vers la sortie, à la mi-journée, l'eau commence à monter dans les galeries.

Le rythme s'accélère à tel point que les quatre moniteurs et l'enseignante, qui encadrent les élèves, s'organisent pour les faire sortir groupe par groupe, précise Le Dauphiné Libéré.

Les collégiens sont finalement tous extraits de la grotte. Cependant, deux des spéléologues et l'enseignante sont toujours bloqués.

· L'opération de sauvetage repoussée à cause de la météo

Dès lors, les secours sont mobilisés pour intervenir. Le Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux (Grimp) est notamment appelé sur place, ainsi que les pompiers, le secours spéléo de l'Isère, le Samu et la gendarmerie.

Problème: ils doivent attendre pour déclencher l'opération de sauvetage, les intempéries rendant toute intervention impossible. Ce n'est qu'à 19h30 qu'une "fenêtre météo favorable s'est présentée", rendant possible l'accès aux cavités, a indiqué la préfecture de l'Isère dans un communiqué.

· Une des spéléologues retrouvée morte, une enquête ouverte

Lors de leurs recherches, les secours découvrent "un corps identifié comme celui d'un des deux guides", précise la même source. Il s'agit de Sabine Lorne, l'une des encadrantes de la sortie. Selon les informations de France Bleu Isère, c'est après avoir sauvé in extremis l'une des adolescentes du groupe qu'elle a été emportée par les flots.

L'enseignante et le deuxième spéléologue, qui s'étaient réfugiés dans une cavité, ont eux été extraits vivants de la grotte. Le parquet de Grenoble a annoncé avoir ouvert une enquête pour préciser les circonstances de l'accident.

876450610001_6064341027001

· Des crues régulières dans la grotte

Dans une interview accordée à France Bleu ce vendredi matin, le maire de Sassenage, Christian Coigne, assure que le site est "sécurisé" et que de nombreux visiteurs s'y rendent sans problème depuis des années. Cependant, selon lui, cette crue a été "bien plus rapide que d'habitude".

"Il y a un phénomène de retenue d'eau dans le Vercors, avec des petites cavités. Il y a des poches d'eau qui se créent, qui se forment à un moment. Et bien, avec la conjonction d'une pluie, même d'une pluie faible, on peut avoir une descente d'eau [...] qui crée une montée d'eau dans les cuves de manière très très rapide", explique-t-il auprès de confrères.

En 2002, un premier groupe d'élèves avait été enfermé pendant plus de 12 heures à l'intérieur de la grotte, avant d'en être extrait. Le drame qui s'est déroulé jeudi est cependant le "seul accident mortel depuis que les cuves existent", selon le maire Christian Coigne.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles