Ce que l'on sait du sabotage de fibres optiques qui a provoqué des coupures d'internet

Pour beaucoup d'utilisateurs, il était quasiment mission impossible d'accéder par moment à internet dans plusieurs grandes villes françaises, comme Paris, Lyon, Grenoble, Reims ou encore Strasbourg. Son accès a été fortement perturbé mercredi après des actes de vandalisme sur le réseau de fibre optique , ce qui a provoqué des ralentissements et des coupures. Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris , et la justice prend cette affaire très au sérieux.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Il s'agit en effet d'un acte de vandalisme de grande ampleur. On peut même parler de sabotage quasi chirurgicale. Les coupures de câbles ont eu lieu en Seine-et-Marne, dans l'Essonne et dans la Meuse presque en même temps, entre 3h20 et 5h30 mercredi matin.

Les malfaiteurs sont passés par des trappes dissimulées

En fait, la fibre optique est enterrée dans des tuyaux le long des autoroutes, des chemins de fer ou des voies navigable. Mais les malfaiteurs sont passés par de petites trappes d'accès bien dissimulées, pour couper net les câbles. Cela fait dire aux enquêteurs que l'opération a été coordonnée par des équipes qui connaissaient bien le réseau.

L'affaire est prise très au sérieux car ce sont les agents du renseignement intérieur, la DGSI et de la direction centrale de la police judiciaire, qui dirigent l'enquête. Pour l'heure, la piste terroriste n'est pas retenue. D'ailleurs, le parquet national antiterroriste a annoncé ne pas se saisir de l'enquête. ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles