Ce que l'on sait de la mort d'un livreur à scooter après son interpellation à Paris

franceinfo

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire du chef d'homicide involontaire, mardi 7 janvier, au sujet du décès de Cédric Chouviat. Ce quadragénaire, livreur à scooter, est mort dans la nuit de samedi à dimanche à l'hôpital, où il avait été admis vendredi après avoir été interpellé par la police, à Paris, dans des conditions contestées. Franceinfo fait le point sur cette affaire.

Une interpellation mouvementée

Père de cinq enfants âgés de 3 à 20 ans, Cédric Chouviat, livreur, était originaire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). Isabelle Balkany, première adjointe de la ville, lui a d'ailleurs rendu hommage sur Twitter.


Il conduisait son scooter lorsqu'il a été interpellé vendredi 3 janvier, entre 9h40 et 10h10, à l'angle de l'avenue de Suffren et du quai Branly, à la limite des 7e et 15e arrondissements. Il était "sans antécédent judiciaire", a précisé à franceinfo l'avocat de sa famille, Arié Alimi.

Selon la police, le conducteur du scooter était en train de téléphoner (alors qu'il circulait) quand les policiers l'ont arrêté. Il était "irrespectueux et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi