Ce que l'on sait de l'immolation par le feu d'un étudiant à Lyon

franceinfo

Il s'est aspergé de liquide inflammable et a mis le feu à ses vêtements. Un étudiant de 22 ans s'est immolé par le feu, vendredi 9 novembre, devant un restaurant universitaire de Lyon (Rhône). Ce geste, qu'il a justifié par ses conditions de vie précaires, a suscité une vive émotion. Des syndicats étudiants, dont Solidaires et l'Unef, appellent à manifester mardi 12 novembre devant les Crous de France. Franceinfo fait le point sur cette tentative de suicide.

Que s'est-il passé ?

Vendredi après-midi, peu avant 15 heures, un étudiant de 22 ans a été grièvement brûlé à Lyon après s'être immolé en pleine rue devant un restaurant universitaire situé dans le 7e arrondissement. Selon France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, il s'est aspergé d'un liquide inflammable. Le Progrès rapporte qu'un témoin de la scène, qui travaillait sur un chantier, s'est précipité pour éteindre les flammes, avant l'arrivée des secours. Prévenue du geste de son compagnon par un sms, c'est la petite amie de la victime, étudiante à Lyon 2, qui les avait alertés. Le jeune homme, brûlé à 90%, se trouve actuellement "entre la vie et la mort" au Centre des brûlés de l'hôpital Edouard-Herriot de Lyon, selon le syndicat étudiant Solidaires.

Comment a-t-il expliqué son geste ?

La victime a laissé un message sur son compte Facebook, relayé après son geste par le syndicat Solidaires de Lyon. Dans ce texte, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi