Ce que l'on sait des fusillades dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande

1 / 2

Ce que l'on sait des fusillades dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande

Deux fusillades ont éclaté ce vendredi à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, dans deux mosquées de la ville. 49 personnes ont été tuées, ont déclaré les autorités néo-zélandaises. Quatre personnes ont été arrêtées par la police locale. D'après le Premier ministre australien, le tireur serait l'un de ses compatriotes et un "terroriste extrémiste de droite et violent".

Des attentats terroristes ont plongé dans l'horreur deux mosquées de Christchurch et la Nouvelle-Zélande toute entière ce vendredi. Seulement cinq minutes et huit kilomètres ont séparé ces deux attaques dont l'une a eu pour objet une mosquée de Deans Avenue, hébergeant alors 300 fidèles, et l'autre une mosquée de Linwood, en proche banlieue. Les faits se sont produits sur les coups de 13h30 heure locale. 

  • En plein cœur de la ville 

Les deux édifices religieux, situé pour l'un en plein centre de la ville, l'autre dans l'est de celle-ci, qui accueillaient alors un public nombreux venu pour la prière commune hebdomadaire, ont en effet été le cadre de fusillades ciblant les musulmans. Les autorités néo-zélandaises ont livré un bilan quelques heures après la perpétration des faits: 49 personnes ont été tuées, dont 41 personnes dans la mosquée de Deans Avenue, sept dans celle de Linwood. Une personne a succombé à ses blessures après les attaques. L'échelon de sécurité a été relevé, porté à la mention "élevé" et la sécurité autour des mosquées a été renforcée. Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise, a souligné le caractère terroriste du drame: "Il est clair qu'on ne peut que décrire cela comme une attaque terroriste. Pour ce que nous en savons, (l'attaque) semble avoir été bien planifiée". Elle a dit que les assaillants n'étaient pas...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi