Ce que l'on sait de la disparition en mer de l'aventurier Jean-Jacques Savin

·3 min de lecture
Jean-Jacques Savin.  - AFP
Jean-Jacques Savin. - AFP

876450610001_6293367201001

Des incertitudes qui persistent. L'aventurier français Jean-Jaques Savin est toujours porté disparu depuis vendredi matin au large des Açores, confirment les autorités maritimes portugaises. Son entourage annonçait samedi que son corps avait été retrouvé sans vie à bord de son embarcation. Une information que la marine portugaise a démentie le lendemain.

Le Girondin Jean-Jacques Savin avait fait parler de lui en 2019 alors qu'il s'était lancé le défi de traverser l'Atlantique en solitaire à bord d'un bateau en forme de tonneau.

876450610001_5983944714001

Ancien militaire, il avait passé plus de quatre mois à bord de cette embarcation. Le 1er janvier dernier, il repartait en mer pour réitérer l'expérience, cette fois en traversant l'océan à la rame.

Sur sa page Facebook, suivie par plus de 2800 personnes, il tenait un journal de bord. Dès les premiers jours après son départ, il rapportait avoir dérouté à cause de mauvais vents, rallongeant son trajet initial de 900 kilomètres.

· Deux balises de détresse déclenchées vendredi matin

C'est par cet intermédiaire que Manon Savin, sa fille, annonçait samedi que l'aventurier ne donnait plus signe de vie depuis vendredi matin.

"Vendredi dans la nuit à 00h34, Jean-Jacques a déclenché ses deux balises de détresse, exprimant une situation de très grande difficulté. Nous sommes bien sûr très inquiets", témoignait-elle, ajoutant que les services de secours en mer faisait leur possible pour le retrouver.

Onze navires marchands, trois avions de l'armée de l'air sont notamment déployés lors des recherches, samedi.

Quelques heures après, un autre message posté sur la page Facebook annonçait le décès de Jean-Jacques Savin: "Le corps de Jean-Jacques a été retrouvé sans vie à l'intérieur de la cabine de son canot l'Audacieux (...)".

· Fausse alerte

Le lendemain, pourtant, la marine portugaise annonce au contraire que les recherches de la veille n'ont pas permis de retrouver le corps de Jean-Jacques Savin. "Lorsqu'il s'est approché du navire, [le premier navire marchand] a indiqué que l'homme ne s'y trouvait pas", détaille le communiqué.

"Les recherches se sont terminées hier en fin de journée, sans qu'il ait été possible de retrouver la victime", poursuivent les autorités maritimes portugaises, qui ont cependant retrouvé à bord les documents d'identité du navigateur.

Suite à cette confusion, une porte-parole de la marine a détaille auprès de l'AFP que, lors de l'opération de sauvetage, les secouristes avaient eu "des raisons fortes de croire qu'un corps pouvait se trouver à l'intérieur" du canot, retrouvé retourné, expliquant potentiellement l'erreur d'interprétation.

· Jean-Jacques Savin toujours introuvable

De son côté, l'entourage de l'aventurier a publié une rectification sur sa page Facebook dimanche, précisant n'avoir "aucune confirmation officielle de la part des autorités maritimes portugaises".

À ce jour, le corps de Jean-Jacques Savin est toujours introuvable. "Un avertissement reste en place pour les navires naviguant dans la zone afin d'être à l'affût d'une éventuelle observation du naufragé", conclut le communiqué délivré par la marine portugaise.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles