Ce que l'on sait après qu'une voiture bélier a foncé sur une parade de Noël aux États-Unis

·3 min de lecture
Ce que l'on sait de la voiture bélier ayant pris pour cible une parade de Noël à Waukesha.  - Getty Images via AFP
Ce que l'on sait de la voiture bélier ayant pris pour cible une parade de Noël à Waukesha. - Getty Images via AFP

A Waukesha, dans le nord des Etats-Unis, ce dimanche 21 novembre aurait dû être marqué par la joie de retrouver la traditionnelle parade de Noël locale, annulée en 2020 du fait de la pandémie. Des danseurs, des groupes de musiques lycéens ou encore des personnalités politiques étaient invités à investir les rues de cette ville de 70.000 habitants.

Mais vers 16h30 heure locale (23h30 à Paris), une voiture bélier a brutalement fait irruption, fauchant sur son passage certains participants et causant la mort d'au moins cinq personnes.

· Que s’est-il passé?

La voiture en question, une SUV rouge, s'est engagée à vive allure au beau milieu du cortège après avoir détruit les barricades de sécurité installées pour l'occasion. Elle a commencé sa course folle derrière un groupe de musiciens scolaires.

Un témoin, interrogé par le New York Times, explique que la voiture "zigzaguait pour viser les gens". Selon lui, le conducteur allait "intentionnellement de gauche à droite".

Angelito Tenorio, candidat au poste de Trésorier de l'Etat et présent sur les lieux, a raconté au Milwaukee Journal Sentinel cette fois avoir vu un véhicule s'engager à toute vitesse sur la route empruntée par la parade. "Ensuite, j'ai entendu un grand choc et des cris assourdissants de personnes heurtées par le véhicule."

"La voiture a renversé plus de 20 personnes, certaines d'entre elles étaient des enfants" ont détaillé les forces de police locale lors d'une conférence de presse.

Sur une vidéo disponible sur Twitter, on peut apercevoir le véhicule rouge, lancé à vive allure, passer à quelques centimètres seulement d'une fillette. Sur une autre, on le voit venir heurter un groupe de manifestants et continuer sa course.

· Au moins cinq morts, d'après un premier bilan qui pourrait s'alourdir

Le premier bilan fait état de cinq morts et 40 blessés. La ville de Waukesha, sur son compte Twitter, a néanmoins fait savoir que le bilan pouvait être appelé à s’alourdir.

"Ces chiffres peuvent changer alors que nous recueillons des informations supplémentaires. De nombreuses personnes se sont rendues d'elles-mêmes dans les hôpitaux alentours".

Du fait de la nature de l’événement pris pour cible - une parade de Noël - de nombreux blessés se trouvent être des enfants. L'archidiocèse de Milwaukee, ville située à une trentaine de kilomètres, a fait savoir qu'un prêtre et des élèves de l'école catholique de Waukesha avaient été touchés.

Un groupe de danseuses invitées à se produire durant la parade, les Milwaukee Dancing Grannies (les grands-mères danseuses du Milwaukee) ont fait savoir sur leur page Facebook que plusieurs de leurs membres faisaient partie des victimes.

· Un premier suspect interpellé, le véhicule retrouvé

Alors que la voiture continuait sa course folle, la police a d'abord tenté de l'arrêter en ouvrant le feu.

Peu après, lors d’une conférence de presse, la police de Waukesha a dévoilé qu’un véhicule suspect avait finalement été retrouvé, et qu’une "personne d’intérêt" arrêtée, sans en dévoiler plus sur son identité ni son implication. Une nouvelle conférence de presse devrait avoir lieu lundi dans l'après-midi.

La chaîne d’information locale CBS 58 a partagé les images du véhicule en question. Il s’agit d’un SUV rouge, comme sur les vidéos de l’incident, dont le pare-chocs est endommagé.

Les écoles de la ville n’ouvriront pas ce lundi, et certaines routes resteront fermées durant le temps de l’enquête.

· Joe Biden se tient informé

Le président américain Joe Biden a été tenu au courant de l’événement, et la Maison Blanche a fait savoir qu’elle se tenait "précisément informée de la situation à Waukesha". "Nos coeurs se brisent face à tous ceux qui ont été frappés par ce terrible incident" a indiqué la présidence américaine.

Le gouverneur démocrate du Wisconsin, Tony Evers, a lui déclaré "prier pour Waukesha ce soir et tous les enfants, familles et membres de la communauté affectés par cet acte dénué de sens".

Plusieurs parlementaires du Wisconsin ont exprimé leur condoléances, dont la sénatrice démocrate Tammy Baldwin qui a jugé que cette "horrible violence vous brisait le coeur".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles