Ce que l'on sait des accusations de viol visant le nouveau ministre des Solidarités, Damien Abad

© AFP

Les faits. Damien Abad , tout juste nommé ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes Handicapées, à 42 ans, est accusé de « viols » par deux femmes. Les faits ont été révélés samedi dans une enquête de Mediapart, dans laquelle deux femmes, qui ne se connaissent pas, accusent Damien Abad de les avoir violées. Il était alors eurodéputé et président des Jeunes du Nouveau Centre. Mediapart a commencé son enquête en janvier 2021, sur des faits qui se seraient passés à la fin de l’année 2010 et début 2011. L’une d’elle a adressé un signalement à l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique (OVSSP), le 16 mai, par courrier, que l’Observatoire s’est chargé de transmettre au parti Les Républicains, dont faisait encore parti Damien Abad mais aussi au procureur de la République, et à La République en Marche. Si le parti présidentiel était destinataire du signalement, c’est que les rumeurs de ralliement de Damien Abad à la majorité présidentielle étaient nombreuses ces dernières semaines, avant qu’il ne soit finalement nommé au gouvernement vendredi. De son côté, le parquet de Paris a confirmé être destinataire du signalement, encore « en cours d’analyse ».

Les accusations. Une première femme de 41 ans, dénonce un viol commis par Damien Abad un soir de l’automne 2010. Elle le retrouve pour boire un verre, après des mois d’insistance de la part de l’élu, rencontré quelques mois plus tôt au cours d’un mariage d’amis communs, mais elle ne se souvient que...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles