L'OMS s'inquiète du rythme de transmission du covid "très préoccupant" en Europe

·2 min de lecture

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est alarmée jeudi du rythme "très préoccupant" de transmission du Covid-19 observé actuellement en Europe, qui pourrait déboucher sur un demi-million de morts supplémentaires sur le continent d'ici février.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est alarmée jeudi du rythme "très préoccupant" de transmission du Covid-19 observé actuellement en Europe, qui pourrait déboucher sur un demi-million de morts supplémentaires sur le continent d'ici février. "Nous sommes, de nouveau, à l'épicentre", a déploré le directeur de l'OMS Europe, Hans Kluge. "Le rythme actuel de transmission dans les 53 pays de la région européenne est très préoccupant (...) si nous restons sur cette trajectoire, nous pourrions voir un autre demi-million de décès dus au Covid-19 dans la région d'ici février", a-t-il affirmé.

A lire : L’Ukraine connaît sa pire vague, situation difficile en Allemagne…le point sur le coronavirus

Pour l'OMS, l'augmentation des cas s'explique par la combinaison d'une couverture vaccinale insuffisante et de l'assouplissement des mesures anti-Covid. Selon ses données, les hospitalisations liées au Covid ont plus que doublé en une semaine. Selon les chiffres officiels par pays compilés par l'AFP, le nombre de nouveaux cas par jour est en hausse depuis près de six semaines consécutives en Europe et le nombre de nouveaux morts par jour augmente depuis un peu plus de sept semaines consécutives, avec environ 250.000 cas et 3.600 décès quotidiens. La hausse actuelle est notamment portée par la Russie (8.162 décès ces sept derniers jours), l'Ukraine (3.819 décès) et la Roumanie (3.100 décès), selon ces données. "La plupart des personnes hospitalisées et mourant du Covid-19 aujourd'hui, ne sont pas complètement vaccinées", a souligné M. Kluge.

L'Allemagne au coeur des inquiétudes

En moyenne, d'après l'OMS, seulement 47% des personnes de la région, qui comprend les pays européens et plusieurs d'Asie centrale, ont reçu deux doses de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles