L'OMS met en garde contre un excès de pessimisme envers le vaccin AstraZeneca

Plusieurs responsables de l'OMS et du système Covax ont mis en garde lundi contre un excès de pessimisme envers le vaccin contre le Covid d'AstraZeneca, car il s'agit avant tout de limiter les hospitalisations et de sauver des vies. "Il est beaucoup trop tôt pour rejeter ce vaccin", qui est "une partie importante de la réponse mondiale à la pandémie actuelle", a martelé Richard Hatchett, qui dirige le CEPI, la branche recherche du mécanisme Covax, mis en place par l'Organisation mondiale de la santé, l'agence du vaccin Gavi et le CEPI, pour tenter de garantir une distribution équitable des moyens de lutte contre le Covid-19.