L'OMS lance un appel en faveur au droit à l'avortement

© JOHANNA GERON / POOL / AFP

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé ce mercredi un appel en faveur du droit à l'avortement, au moment où la juridiction suprême des Etats-Unis semble prête à le remettre en cause .

"Restreindre l'accès à l'avortement ne réduit pas le nombre de procédures - cela mène les femmes et les jeunes filles à avoir recours à des procédures dangereuses", affirme Tedros Adhanom Ghebreyesus sur son compte Twitter, sans évoquer directement l'affaire qui secoue les Etats-Unis depuis lundi.

Un projet d'arrêt daté de février 2022 de la Cour suprême

Aux Etats-Unis, le site Politico a provoqué une déflagration politique lundi soir en révélant, sur la base d'une fuite inédite d'un document interne, qu'une majorité des juges de la Cour suprême étaient prêts à enterrer l'arrêt "Roe v. Wade" de 1973, qui protège le droit des Américaines à interrompre leur grossesse.

La Cour suprême a confirmé l'authenticité du texte - un projet d'arrêt daté de février - tout en soulignant qu'il ne représentait pas une décision "finale", attendue avec impatience. Le Dr Tedros a souligné mercredi pour sa part que "les femmes devraient toujours avoir le droit de choisir lorsqu'il s'agit de leur corps et de leur santé".

 

>> LIRE AUSSI - Pourquoi la question de l'IVG enflamme les États-Unis ?

L'OMS a publié début mars de nouvelles lignes directrices sur les soins liés à l'avortement, dans le but de protéger la santé des femmes et des filles et de contribuer à prévenir plus de 2...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles