Lolo Ferrari morte il y a plus de 20 ans : gros malaise autour de sa sépulture

·1 min de lecture

Qui peut assurer que sous sa frange londe péroxydée, le souffle suffisamment entravé par deux lourdes prothèses et une succession d'opérations esthétiques, elle aurait eu à coeur de souffler ses 58 bougies, ce 9 février 2021? Une légende évanouie, comme un ballon crevé. Il y a déjà plus de 20 ans, Eve Vallois, alias Lolo Ferrari, bimbo au bonnet 130 F, starlette exhibée comme une créature de foire, succombait à une surdose médicamenteuse. Comme Marilyn Monroe, un de ses modèles avec Brigitte Bardot. En mars dernier, à l'occasion de ce triste anniversaire, le très sérieux M, le magazine du Monde lui consacrait un long portrait. Dernier "hommage", alors que cette fille de bonne famille "qui avait tant recherché la célébrité repose, anonyme, au cimetière de Roumiguières", à Grasse.

L'hebdomadaire racontait d'abord sa difficulté à se faire confirmer son inhumation dans la ville, où elle avait échoué avec son mari et "agent artistique", Eric Vigne, 10 ans avant sa mort. Face au journaliste du Monde, le service cimetières de la municipalité évacuait : "Excusez-moi, mais Lolo Ferrari, tout le monde s’en fout aujourd’hui, non ?". Avant de se ressaisir et de préciser : "La volonté de la famille est de ne pas communiquer." Dernier conseil : "Si vous pouviez éviter d’écrire dans votre article qu’elle est enterrée ici, pour l’image de la ville…". Dans l'un des neuf cimetières de la commune, un agent n'était pas plus loquace, arguant qu'il vaut mieux éviter "les visites de nécrophiles ou de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Jean-Pierre Pernaut caricaturé en "abominable facho" : il règle ses comptes
Ivanka Trump : sa dernière soirée à la Maison-Blanche fait jaser
VIDÉO - "Plus d'abonnés au Vélib' que de vaccinés" : Anne Hidalgo cinglante
Emmanuel Macron : sa relation privilégiée avec François Bayrou fait des jaloux...
Delphine (L’amour est dans le pré) : son ex l’a inscrite à l’émission